Des projets collectifs...

...en réponses à des problèmes individuels

 

Un important travail de diagnostic et d'état des lieux des circuits courts existants sur le département a été réalisé entre 2009 et 2010. Parmi les freins au développement des circuits courts qui ont été identifiés de manière structurelle : le manque d'unités locales de transformation, des filières locales pas assez structurées et des initiatives individuelles trop isolées. Du côté paysan, les principaux obstacles rencontrés pour développer et maintenir des projets de circuits courts sont l'importante demande en temps de travail que requiert les activités de transformation et de commercialisation et la difficulté de s'adapter, tant techniquement que financièrement, aux normes sanitaires standardisées de plus en plus contraignantes pour les petits ateliers.

 

Un accompagnement spécifique


Sur la base de ce diagnostic, l'objectif est d'accompagner l'émergence d'initiatives collectives locales tant au niveau de la transformation que de la commercialisation des produits agricoles. L'organisation des producteurs sous forme collective (ateliers collectifs de transformation, magasins de producteurs, stands collectifs sur les marchés...) permet de mutualiser, d'une part, le temps consacré à la vente des produits, et d'autre part, les coûts induits par la mise aux normes des ateliers.

 

L'ADEAR 37 travaille à l'émergence de groupes de producteurs (par filière ou par territoire) afin de les accompagner dans le montage et l'élaboration de leur projet. Un accompagnement spécifique par projet permet d'apporter des éléments aussi bien techniques que juridiques tout au long de la démarche et ainsi de structurer un projet opérationnel.


Un exemple de projet collectif accompagné par l'ADEAR 37 : le P'tit Gibus, épicerie paysanne mobile


Le P'tit Gibus au CHRU de ToursUne dizaine de paysans du département se sont retrouvés en 2011 autour du même constat : ils attachent une grande importance à la vente directe au consommateur, mais ont besoin de libérer du temps de travail sur leur ferme, pour la production et la transformation. L'idée d'un point de vente collectif mobile émerge : chacun serait présent à tour de rôle et vendrait les produits des dix fermes.


Ce projet prend forme en 2012-2013, avec l'achat collectif d'une remorque, pour livrer des paniers dans l'agglomération tourangelle. Ces paniers sont composés sur-mesure par les clients sur le site internet du Ptit Gibus. En plus de deux points de dépôt au CHRU de Tours, un point de vente collectif, mis à la disposition de l'association par la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire, permet de toucher d'autres habitants de l'agglomération.


Michel Galopin, l'un des membres du P'tit Gibus, explique dans une interview comment l'ADEAR 37 a accompagné le projet, en apportant animation de réunions, montage de formations, soutien humain et appui juridique.


Pour en savoir plus, le site du P'tit Gibus



Le Grain Libre

Du pain aux pâtes : des paysans qui veulent transformer et commercialiser ensemble leurs blés issus de semences paysannes


Voyage d'étude meunerie

Depuis 2013, une demi-douzaine de paysans et paysans-boulangers du Sud Touraine travaillent ensemble sur un projet de valorisation des blés issus de semences paysannes.


Depuis le début, l'ADEAR 37 les accompagne sur le volet transformation (formation à la meunerie, à la dégustation), sur le choix de l'investissement à réaliser et sur la structuration du groupe.


Le GABBTO a apporté au groupe ses compétences sur le volet commercialisation, à une étape intermédiaire du projet qui visait initialement à commercialiser du pain bio en restauration collective.


En 2015, ils ont créé l'association Le Grain libre pour commercialiser leurs "torsades paysannes", des pâtes de blé tendre, fabriquées artisanalement en Sud Touraine, par le groupe de céréaliers.


Lire l'interview de Sylvie Pinault sur le voyage d'étude du groupe Pain


Lire l'interview de Didier Gibon sur le lancement du Grain libre et la commercialisation de torsades paysannes


 

 Si vous souhaitez intégrer un groupe pour participer à un projet collectif,

contacter Raphaëlle CORMERAIS-THOMINraphaelle.cormerais@adear37.org | Tél : 09 66 89 52 16.

 

Cette opération a été co-financée en 2010/2011 par le Fond Social Européen- mesure 4-2-3

 

InPACT 37 - 8 allée des rossignols - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org