Les semences paysannes

 

 

Directement sélectionnées par les paysans

 Selection massale

Les semences paysannes sont issues de la sélection et de la multiplication réalisées de tout temps par les paysans directement dans leurs champs. C'est l'apparition de l'industrie semencière au XIXème siècle qui fait abandonner cette technique à la plupart des paysans au profit de la sélection variétale en lignée pure moderne.

 


 


                                   

 Pour qualifier les semences paysannes on parle couramment de variétés-population afin de marquer l'importance de la diversité génétique au sein même de la variété. Une varièté population est constituée d'individus tous différents génétiquement qui se multiplient en pollinisation libre.

Contrairement aux hybrides, elles peuvent se ressemer d'une année sur l'autre et continuer à évoluer au fil du temps. On parle aussi de variétés de terroir ou de pays pour marquer leur capacité à s'adapter à un milieu particulier.

 

 



Pour une plus grande autonomie 

 


Contrairement à la plupart des variétés conventionnelles inscrites au catalogue officiel qui sont sélectionnées dans des conditions de cultures optimales (irrigation, apports d'engrais chimiques, traitement pesticides, etc.) et par définition distinctes, homogènes et stables, les variétés population sont des variétés rustiques qui évoluent dans le temps en fonction du terroir, des pratiques du paysan et de la sélection que l'on opère. Ainsi, le paysan peut sélectionner des plantes qui sont mieux adaptées à son terroir (sol et climat) et à son mode de production (biologique ou à faible niveau d'intrants, sans irrigation, etc.) et créer ses propres variétés.

Il y gagne ainsi en autonomie, fait des économies et redonne du sens à son métier de paysan.

 

 

 



Réglementation


Les semences paysannes sont à distinguer des semences fermières qui sont issues de variétés protégées par un Certificat d'Obtention Végétal (COV) et inscrites au catalogue officiel et qu'il est interdit de ressemer.

Les semences paysannes sont des variétés qui ne sont ni inscrites au catalogue officiel ni protégées par un COV.  Elles sont libres de droit et relevent des ressources phytogénétiques patrimoniales, il est donc possible de les ressemer mais il est interdit de les vendre, de les échanger ou de les donner en tant que semences. Les échanges ne peuvent s'effectuer légalement que dans le cadre de programmes de recherche et de sélection (convention structure - agriculteur).

Cf Fiche technique reglementation semences

 

 Pour en savoir plus : http://www.semencespaysannes.org/


 

Un groupe déjà en marche...

 

Plusieurs séances de formation sur la connaissance et la maîtrise de la production de semences paysannes ont été organisées. Elle ont donné lieu à la rédaction de fiches techniques :

  

Une dizaine de producteurs d'Indre-et-Loire a décidé de se lancer dans la sélection de semences de maïs et de tournesol essentiellement. Des paysans-boulangers sont également membres du groupe et débutent un travail sur des variétés de céréales.

L'ADEAR 37 les accompagne dans la mise en oeuvre d'un programme de sélection participative de semences paysannes au niveau du département.

Voir les formations prévues sur le sujet : formations agriculture durable.

 

Si vous êtes interessés par cette thématique, contactez Raphaëlle Cormerais-Thomin raphaelle.cormerais@adear37.org | 09 66 89 52 16.

 

Télécharger notre plaquette Programme de sélection participative de semences paysannes


Ce programme est soutenu par le fond européen FEADER et le Conseil Régional du Centre,

le Conseil Général d'Indre et Loire

et la fondation Nature et Découvertes www.fondation-natureetdecouvertes.com


8889&        .      
9

InPACT 37 - 8 allée des rossignols - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org